hÊtre Systémique : Accueillir, comprendre et rejoindre l’extraterrestre. (Chapitre 1)

Depuis 15 ans, Faine utilise le modèle systémique d’intervention stratégique et paradoxal de l'École de Palo Alto pour former, coacher, faire de l’analyse de pratiques et accompagner des professionnel.le.s et des équipes. 

Depuis 2023, Faine propose de former directement les professionnel.le.s à l’approche systémique stratégique et paradoxale avec la formation hÊtre systémique visant à :

  • partager un regard respectueux, écologique et concentré sur la résolution de problèmes au sein des relations humaines;
  • former des professionnel.le.s à l’approche systémique stratégique et paradoxale et les aider à développer des stratégies d’intervention adaptées à leur contexte de travail;
  • donner des clés pour consolider l'application de l’approche systémique dans leurs pratiques. 

Lors de cette session 2024 dont le premier module s'est tenu le 25 et 26 avril, les participants à hÊtre Systémique ont pu : 

  • acquérir les bases théoriques du modèle systémique d'intervention stratégique et paradoxale;
  • développer un regard unique sur les relations humaines et la résolution de problèmes;
  • se ressourcer dans un espace de rencontre dédié à l’approche systémique.

hÊtre Systémique est bien plus qu'une formation de chez Faine : c'est une immersion dans l'art de penser systémique

Si vous souhaitez en apprendre plus, abonnez-vous pour ne rien rater des cinq chapitres dédiés à ce thème, qui seront publiés sur les quatre prochains mois. Découvrons ensemble cette approche intrigante, où accueillir, comprendre et rejoindre l’extraterrestre semble être la clé. 

---

Chapitre 1 - L’approche systémique stratégique et paradoxale : le nom intrigant d’une approche transformative

Si vous êtes ici, c’est que votre curiosité vous a mené au parfait endroit pour être transporté dans le monde magique de l’intervention systémique stratégique et paradoxale (ISSP) : stratégique car impliquant une planification consciente et l'arrêt des tentatives de solutions si jugé nécessaire;  paradoxale car la solution proposée est souvent l’inverse de ce à quoi on s’attend.

En ce printemps caractérisé par sa météo imprévisible et changeante à chaque heure, nous forçant à nous adapter et réévaluer notre garde-robe constamment, plongeons-nous dans l'univers fascinant de l'approche systémique stratégique et paradoxale, un concept aussi intrigant que déstabilisant. Vous le comprendrez assez vite mais petit spoiler : je ne viens pas de vous parler de la météo sans raison… 

Pour en apprendre plus sur l'approche systémique stratégique et paradoxale, j'ai eu le privilège de conduire des entrevues avec des familiers de celle-ci : Lise-Hélène Cortes, François Simonot, et Natalie Conte-Marty. 

  • Lise-Hélène est consultante spécialisée dans l'accompagnement des dirigeants et des structures en période de “fragilité”. Notamment, elle aide à résoudre les conflits au sein des entreprises. Elle propose également des formations dans des contextes d'interactions intenses pour apprendre à observer les situations sous un autre angle et favoriser des visions du monde plus ouvertes et plus respectueuses.
  • François exerce trois activités principales : il dispense des formations en intervention systémique à des acteurs sociaux intéressés par cette approche ; aussi, en utilisant l’approche systémique paradoxale, il accompagne des équipes dans l'analyse de leurs pratiques professionnelles ; enfin, il propose un accompagnement systémique basé sur l'ici et le maintenant, axé sur le présent plutôt que sur le passé.
  • Natalie, de formation psycho-sociologue, met au cœur de sa pratique l'intervention systémique stratégique et paradoxale. Elle intervient principalement dans le cadre de la formation continue sur les relations inter-individuelles et inter-groupes, ainsi que dans l'accompagnement de professionnel.le.s et d'équipes à travers des séances de coaching et d'analyse des pratiques professionnelles.

I. Comprendre l'essence de l'approche systémique

Le mot d’ordre des trois interviewés sur l’ISSP : chaque situation est unique et variable, nécessitant une approche personnalisée dans tous les contextes, que ce soit en coaching, en formation ou dans la vie professionnelle. L'approche systémique stratégique et paradoxale se distingue par sa méthodologie qui transmet une façon de penser et de raisonner et non une application stricte d'un protocole fixe.

Les principes fondamentaux de la méthodologie de l’ISSP sont multiples. L’approche est surtout caractérisée par son aspect pragmatique, respectueux de la vision individuelle de chaque individu et qui favorise la résolution de problèmes sans imposer de solutions types, en encourageant liberté et co-construction avec le client. 

La première à s’exprimer, Lise-Hélène souligne l’importance dans l’approche de considérer les interactions au sein d'un système ou d'un groupe. Rien n’est mis à l’écart et tout est remis dans son contexte car, elle nous le rappelle, chacun de nous n'a accès qu'à une partie des récits de la réalité. Il n’existe pas de réalité commune ni de réalité universelle. Chaque “vision” de la situation est importante.

Là où cette explication peut en décourager plus d’un - comment résoudre un conflit inter-relationnel si personne ne possède la même réalité ? - François met en avant le fait que ce “constat” n’est autre qu’une liberté de manœuvre formidable à la fois pour l’accompagnateur que pour l’accompagné. En replaçant les données dans leur contexte, l’approche systémique stratégique et paradoxale permet de comprendre précisément la réalité du client et de proposer de nouvelles visions sur un problème jusqu’ici insoluble.

Pour expliciter les fondements de l'approche, Natalie présente trois types d'intervention de l’ISSP :

  • Le RECADRAGE. Le recadrage produit pour la personne accompagnée une nouvelle perspective. Ce nouvel angle de vue, comme un avant et un après, peut ouvrir de nouvelles pistes voir, conduire à une action plus adaptée et faire qu’un problème n’en soit plus un. 
  • L’OBSERVATION. Permet d’agir de manière paradoxale. Pour la personne accompagnée, observer ce qu’elle souhaite changer ; produire volontairement son “problème”. C’est un petit pas vers une ouverture, vers du nouveau et, le plus souvent, vers un changement.
  • La TÂCHE. Permet à la personne accompagnée de mettre en œuvre ce qu’elle trouve insatisfaisant. Cette démarche paradoxale permet une expérimentation qui ouvre les portes sur des évolutions inédites. 

 

II. L’approche systémique est… paradoxale ! 

Mais pourquoi le terme « paradoxale » ? L'approche systémique est paradoxale car elle nous invite à explorer les multiples facettes des situations complexes, là où la pensée rationnelle atteint ses limites. Dans cette approche, il n'y a pas de vrai ou de faux, mais plutôt une exploration constante des équilibres délicats entre des forces opposées. 

Lise-Hélène compare cette approche à se retrouver dans une impasse. Plutôt que de rebrousser chemin immédiatement, l’ISSP invite à prendre un moment pour observer les alentours, à voir s’il n’y a pas un autre passage caché. Potentiellement, la solution est de simplement profiter d'une pause pour réfléchir. 

C’est là le côté paradoxal de cette approche : explorer différentes possibilités et solutions potentielles avec flexibilité, réflexion et souplesse. De ce fait, pour provoquer un changement et débloquer la situation, l’ISSP propose des solutions contradictoires vis-à-vis des attentes et des hypothèses initiales. En somme, l’approche systémique stratégique et paradoxale invite à explorer les multiples réalités de la situation, y compris celles qui semblent invraisemblables au premier regard.. 

“La crise, au final, n’est autre qu’un simple moment d'inadaptation au réel. Nous sommes positionnés dans notre idée de la situation qui ne correspond plus à la réalité..” - Lise-Hélène Cortes

 

III. En ISSP, l’accompagnateur prend une position basse. 

Dans l'approche systémique stratégique et paradoxale, l'accompagnateur adopte une position basse, reconnaissant que c'est le client qui détient la connaissance de ses propres besoins. Cette approche remet en question les modèles traditionnels de thérapie plus axés sur l’analyse des traumatismes passés pour comprendre le présent. L’ISSP se concentre entièrement sur l’ici, le maintenant, la situation. François souligne que le praticien n'est pas dans une posture de savoir supérieur à celle du patient. “Un adepte de l’approche systémique stratégique et paradoxale n’a pas besoin d’être intelligent” me dit-il avec humour. Notamment, il met l'accent sur la co-construction accompagnant-accompagné, ce qui offre ainsi à la personne accompagnée l’entière responsabilité et autonomie dans le processus d'accompagnement. 

Additionnellement, Natalie m’explique qu'en favorisant l’implication totale de la personne, cette approche crée un environnement sécuritaire où le client se sent partie prenante du processus d'accompagnement. En effet, comme cette approche permet à la personne accompagnée de conserver la totale maîtrise sur ses propres outils et son histoire, elle lui offre aussi la possibilité de décider ce qu'elle souhaite en faire. L'autonomie ainsi promue permet à l’accompagné d'explorer et de mettre en œuvre des solutions qui correspondent à ses besoins, favorisant ainsi un véritable changement et une appropriation personnelle du chemin à suivre. 

Enfin, comme Lise-Hélène le relève, cette position modeste est tout autant bénéfique pour l’accompagnateur qui apprend, en co-construction avec l’accompagné, à être plus souple et à ne pas sous-estimer la capacité d’un individu à trouver des solutions adaptées à sa réalité spécifique. Accepter que la seule chose que l’on sait c’est qu’on ne sait pas, cela confère une liberté inestimable. 

 

IV. Conclusion - Ouvrir de nouvelles perspectives

"La méthodologie de l’approche systémique stratégique et paradoxale est tellement simple que ça la rend extrêmement difficile." - Natalie Conte-Marty

L'approche systémique stratégique et paradoxale offre un regard unique sur les problèmes, évitant les schémas préétablis, en encourageant la découverte de nouvelles perspectives. Les principes fondamentaux de l’ISSP soulignent l’importance de prendre en compte toutes les interactions au sein d'un système ou d'un groupe, reconnaissant que chacun perçoit une partie distincte de la réalité. Cette démarche invite à explorer des perspectives nouvelles et à embrasser la complexité des situations pour offrir des solutions sur-mesure et flexibles.

En résumé, plonger dans l'univers de l'approche systémique stratégique et paradoxale représente bien plus qu'une simple acquisition de méthodes ; c'est une invitation à adopter une nouvelle manière de voir les choses, à explorer l'inattendu et à ouvrir de nouvelles perspectives sur les problèmes sans imposer des solutions préconçues

C’est parce qu’elle repose sur une compréhension de la complexité et de la subtilité des interactions humaines que cette approche nécessite une formation ajustée, et c’est ce que nous déployons avec hÊtre systémique

logo hêtre systemique

---

*Si cet article vous a donné envie d’en apprendre plus, vous pouvez vous inscrire aux prochaines sessions sur faine.fr. Aussi, abonnez-vous à la page LinkedIn de Faine pour ne rien manquer des prochains chapitres.*